Ne ratez rien des derniers potins


La Défense aura bien ses tours jumelles. Le groupe russe Hermitage et l’Epad ont signé un accord samedi à Saint-Pétersbourg en présence de Nicolas Sarkozy et Dmitri Medvedev.

Le projet immobilier faisait visiblement partie du package… Samedi, lors du forum économique de Saint-Pétersbourg, parmi les huit projets signés entre des entreprises françaises et russes figurait… la construction des tours jumelles Hermitage Plaza, l’un des projets phares du plan de relance de La Défense. Joëlle Ceccaldi- Raynaud, présidente de l’établissement public d’aménagement de La Défense (Epad), et Emin Iskenderov, PDG du groupe immobilier Hermitage, ont signé un accord en présence des présidents français et russe, Nicolas Sarkozy et Dmitri Medvedev.

 

Une signature qui scelle l’un des plus gros investissements russes en France : il se chiffre à plus de 2 milliards d’euros.
« Ce protocole entre Hermitage et l’Epad fixe notamment le montant des charges foncières et le planning du développement du projet », explique EminIskenderov, joint hier par téléphone. « Les premières demandes de permis de démolir ont déjà été déposées et les deux premiers permis de construire le seront à la fin du mois de juillet. Ces deux permis concernent les deux tours. Le troisième portera sur le futur centre commercial qui sera construit sur l’immeuble Bretagne. »

Le montage financier du projet, qui suscite beaucoup d’interrogations dans les milieux de l’immobilier parisien, est ainsi prévu : « Nous, Hermitage, apportons 250 à 300 M€ de fonds propres, détaille Emin Iskenderov. Nous avons une ligne de crédits de 700 millions et le milliard restant sera financé par les cessions de mètres carrés pendant le temps de la construction. » Le bouclage financier devrait intervenir d’ici à la fin de l’année si l’on en croit le promoteur qui assure disposer d’ores et déjà de l’accord de principe d’un pool de banques. Reste aussi à achever le relogement des locataires des Damiers, ensemble d’habitations sur lequel prendront place les futures tours. Mais ce relogement semble bien engagé.

Le premier coup de pioche est prévu pour l’été 2011, pour une livraison de l’ensemble Hermitage Plaza au plus tard début 2016.Outre les deux tours et le centre commercial, le projet comprend une résidence étudiante de 134 appartements, une galerie d’art ouverte au public et un parc aménagé entre le parvis et la Seine, sur la couverture de la D 7 qui fera d’ailleurs l’objet d’une enquête publique à la fin de cette année.
« Aujourd’hui, 300 personnes oeuvrent sur le projet. Le chantier fera travailler directement et indirectement près de 5 000 personnes. Et après la livraison, 3 000 personnes travailleront dans les tours et le centre commercial », énumère le PDG, qui annonçait hier : « Pour la construction, nous avons signé un protocole avec le groupe Bouygues. Lorsqu’un groupe russe vient en France, il travaille avec les sociétés françaises. Il faut concilier le professionnalisme des deux nations. »

« Les investisseurs russes ont décidé de construire deux grandes tours pour relancer le marché immobilier à La Défense », déclarait samedi à Saint-Pétersbourg Nicolas Sarkozy. Le quartier d’affaires de l’Ouest parisien sauvé par Moscou en quelque sorte…

Source : Le Parisien
(article recopié dans son intégralité)

Publicités

Commentaires sur: "Des tours jumelles à La Défense" (1)

  1. […] Des tours jumelles à La Défense […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :